[OBSOLETE] Géographie des Terres d'Arlatt

C'est où Saristo ? Comment on va de Frostheim à Nardjar ?...

 

Carte des Terres d'Arlatt

La Chaîne du Rempart

Bordant le Royaume au Nord et à l’Est, s’étend l’immense chaîne du Rempart. Cette chaîne de montagnes fut nommée ainsi car nul n’a pu la traverser. Au Nord, la neige et la glace recouvrent les montagnes dès la basse altitude et cette partie de la chaîne est connue sous le nom de Steinhardwel. La partie plus au Sud longeant le Duché de Fer est enneigée à plus haute altitude, mais la neige y est permanente. C’est à plus basse altitude que l’on trouve les importantes mines de fer du Duché. Cette partie est connue sous le nom de Stactiarann.

La Forêt de Glimfrek

Aussi connue sous le nom de Forêt de glace, cette importante ressource de bois pour Frostheim est située au pied des Steinhardwels. La frange Nord de la forêt est complètement prise sous la glace, le bois lui même est gelé en permanence. C’est aussi le territoire des légendaires loups géants que certains disent aussi grand qu’un cheval, dont les yeux rougeoient dans la nuit et aucune armure ne pourrait résister à leurs crocs. C’est du moins la description donnée pour effrayer les enfants Frostheimers n’étant pas obéissants.

La Plaine de Stul

S’étendant au Sud de la Forêt de Glimfrek jusqu’à la forêt de Cianail, la plaine de Stul est une steppe désolée battue par les vents. Peu y vivent, préférant la clémence du climat du Sud. Cependant, certaines communautés s’y sont développées. Elles sont situées, pour la plupart d’entre elles, sur la route commerciale du Nord montant de Harsdsthal à Jotland, servant de point relais aux caravanes, et vers les contreforts des Stactiaranns ou elles abritent une importante population de mineurs.

La Forêt de Cianail

Cette grande forêt s’étend au pied du contrefort de la Stactiarann. Elle jouit d’une triste réputation. La végétation est tellement dense que la lumière ne filtre pas au travers des feuillages. Par moments on peut entendre la longue et sinistre plainte du vent qui descend des montagnes et passe dans ces bois.

La Plaine de Pryd

La plus grande plaine du Royaume recouvre quasiment intégralement le Duché de Fer. Cette immense plaine est plutôt fertile et un grand nombre de champs y sont cultivés.

La Forêt de Meiriol

Située au centre du Duché de Fer, celle qui fut autrefois la plus grande forêt du royaume fut sacrifiée pour le développement des cultures. Le Roi, par édit, l’a intégré au domaine royal et nul ne peut donc y pénétrer à l’exception des gardes chasse. Elle sert maintenant de chasse privée pour la cours du Roi.

Les Monts Hekur

Ces collines arides sont à la limite entre le Duché de Fer et le Duché de Nardjar. La garrigue recouvrant ces collines permet à de nombreux troupeaux d’ovins d’y paître. Il n’est pas rare que des affrontements entre les seigneurs locaux du Duché de Fer et les Guildes de Nardjar y éclatent, chacun clamant que cette terre est sienne.

Le Désert du Bezvodan

Recouvrant l’intégralité du Duché de Nardjar, le désert du Bezvodan n’est pratiquement pas habité. Les Nardjarites se regroupent essentiellement dans les trois cités du Duché ainsi que dans les rares oasis situées pour la plupart dans la frange Nord du désert. Si le Nord reste habitable, le manque d’oasis dans le Sud rend cette partie du désert totalement invivable. Le Désert du Bezvodan est aussi appelé, le bout du Monde.

La Mer de Socan

En plein milieu du désert, surgissant de nulle part existe une oasis gigantesque à Nardjar, qui abrite la majeure partie de la vie dans le Duché. Sa taille impressionnante lui a valu le nom de Mer. Elle est alimentée par le fleuve Suho.

Les Monts Carreg

Aussi appelés monts luxuriants à cause de la dense végétation qui les recouvre, les Monts Carregs abritent quelques gisements de pierres précieuses. Ces gisements sont exploités par les seigneurs locaux qui doivent souvent faire face aux attaques de brigands, de seigneurs voisins ou encore de familles déliciennes. Ces affrontements réguliers attirent un grand nombre de mercenaires dans cette région.

La Jungle Délicienne

C’est une épaisse jungle d’où émergent d’opulentes métropoles de marbre blanc. L’air ambiant y est étouffant, la chaleur et l’humidité rendent tout effort extrêmement pénible. Le sol regorge de richesses parmi lesquelles on trouve aussi bien divers produits naturels aux étranges propriétés que d’importants gisements de pierres précieuses et d’or.